Pieterlen, une localité de plus de 4000 habitants située à proximité de Bienne ne cesse de grandir. Les écoles doivent donc évoluer en conséquence. Quatre salles de cours supplémentaires étaient devenues nécessaires ces dernières années. Un besoin qui s’est fait de plus en plus sentir. Il était judicieux de songer durant la phase de planification à une éventuelle surélévation. Les élèves avaient cinq semaines de vacances en été. C’est le temps dont l’équipe responsable de la construction pouvait disposer.

Bâtiment scolaire avec des fenêtres ouvertes. Un côté (ouest) avec fenêtre, un côté (sud) sans fenêtre (entrée).
Protection thermique estivale: Les salles n’ont pas de fenêtres du côté sud, ce qui permet aux élèves de garder la tête froide en été.
Intérieur avec reflets

Pour régler cette question, la municipalité de Pieterlen a invité quatre architectes à présenter un projet lors d’un concours. La paire de partenaires que forment VERVE Architekten et Renggli ont de l’expérience, ayant déjà réalisé avec succès un projet semblable à Bienne où la construction modulaire s’est avérée être la solution qui convenait pour l’agrandissement d’une école. Bien qu’une visite à Bienne et une autre à Schötz aient fait forte impression sur les décideurs, quelques doutes au sujet de la construction modulaire subsistaient malgré tout. L’uniformité due à ce mode de construction n’allait-elle pas porter préjudice à l’esthétique du bâtiment? Les avantages étaient toutefois évidents: un bâtiment scolaire monté sur des fondations vissées et susceptible d’être simplement transporté en un autre lieu en cas de besoin, c’était trop cool, pour parler comme les jeunes. Et c’était aussi super – autre terme à la mode – de pouvoir réaliser en quelques heures un étage supplémentaire avec des modules. Les architectes devaient donc prouver qu’un tel projet était convaincant en matière d’aménagement. C’est ce que Roman Tschachtli et Florian Prinz ont réussi à faire.

Bien qu’ici un étage se compose également de douze modules, le projet de Pieterlen est tout sauf une copie de celui de Bienne. Dans le premier cas, les modules ont été placés les uns à côté des autres. La disposition selon le schéma 4 X 3 a donné naissance à Pieterlen à un bâtiment complètement différent. Les salles sont orientées à l’ouest et à l’est et forment avec la zone centrale, où se trouvent l’entrée et les installations, un ensemble de locaux intéressant. L’aluminium et des plaques ondulées Eternit, ainsi que le toit en forme de couronne, définissent l’image extérieure du bâtiment. La façade en aluminium rappelle les couleurs des vieilles façades en clinkers et des tuiles des toits des environs alors que les panneaux Welleternit gris aux reflets d’un rouge bleuté font référence aux rochers et aux forêts du massif du Jura. Le bâtiment reste néanmoins, avant tout, une construction en bois, matériau qui a également été utilisé pour le puits d’ascenseur. Même l’isolation est à base de bois.

Roman Tschachtli, Architecte, Verve Architekten GmbH SIA
Malgré l’utilisation de modules identiques, nous avons réalisé à Bienne et à Pieterlen des bâtiments scolaires complètement différents. Roman Tschachtli, Architecte, Verve Architekten GmbH SIA

Le mode de construction modulaire répond parfaitement à des demandes à caractère sériel. Le bâtiment scolaire de Pieterlen doit être vu comme un «vase d’expansion» pour l’école existante. Il peut être agrandi en l’espace de cinq semaines et gagner la moitié de son volume en hauteur. Un autre étage pourrait être aisément ajouté, si c’est nécessaire. Le lieu d’implantation lui-même n’est pas immuable. Ce qui est monté en trois jours peut être rapidement démonté et remonté ailleurs. Les fondations vissées, et naturellement aussi la construction modulaire, permettent cela car tout le processus de fabrication, y compris les conduites, les fenêtres, les portes et les travaux de peinture, se déroule au sein de l’usine de Renggli dans des conditions parfaites. C’est ainsi qu’on peut construire une école d’une façon efficace et avantageuse.

La construction modulaire n’est pas forcément plus simple, à première vue, surtout lorsqu’un conseil municipal doit prendre une telle décision. La coordination, l’établissement des bases décisionnelles, la prise en considération des divers avis prennent davantage de temps qu’avec un maître d’ouvrage institutionnel ou privé. De plus, la planification est sensiblement plus compliquée lorsqu’il s’agit d’un mode de construction modulaire. En revanche, le montage sur place est beaucoup plus rapide et plus agréable, aussi pour les voisins. En tout cas, l’agrandissement de l’école au moyen de modules a été pour la commune de Pieterlen une expérience très positive. Les locaux spacieux et polyvalents, la forme particulière du toit, la réalisation empreinte d’harmonie… le bâtiment, dans son ensemble, génère des commentaires élogieux. Les enseignants, notamment, l’apprécient infiniment. Ils sont ravis de pouvoir disposer de nouveaux locaux pour leurs cours. «Nous sommes fiers de nos nouvelles salles de classes», dit Ueli Hofer, chef du service Construction + Energie de la commune de Pieterlen. La collaboration efficace et professionnelle avec les personnes ayant participé au projet et le respect du délai très court, ainsi que du budget, lui ont procuré une grande satisfaction. Nous voyons cela comme un examen brillamment réussi.

Salle de groupe avec vue sur le couloir, séparée par une vitre. Poutres en bois et panneaux de plafond visibles. Tapis vert.
Vue d'une salle de classe vers la fenêtre de l'aile, qui est à moitié ouverte. Poutres en bois et paroi arrière en bois, tapis
Salle de classe avec moquette, poutres et plafond en bois apparents, radiateurs et grandes fenêtres
Escalier dans le bâtiment
Florian Prinz et Roman Tschachtli de Verve Architekten GmbH SIA
Florian Prinz et Roman Tschachtli de Verve Architekten GmbH SIA

Des locaux ouverts et polyvalents, aussi sous forme de construction modulaire

Bâtiment scolaire modulaire à Bienne de l'extérieur avec escalier extérieur éclairé dans une ambiance de soirée.
Construction modulaire du bâtiment scolaire de Bienne, également par Verve Architekten : Les mêmes modules constructifs, une impression générale complètement différente.

Un bâtiment scolaire avait déjà été réalisé à Bienne selon un mode de construction modulaire. Le bureau VERVE Architekten était, là aussi, à la tête du projet. Bien qu’il s’agisse des mêmes modules qu’à Pieterlen, les deux objets présentent d’importantes différences: l’entrée, la disposition des salles, la réalisation et donc l’aspect général. Vous trouverez des informations complémentaires et des photos concernant le bâtiment scolaire de Bienne sous :

Détails du projet de construction

Questions concernant la construction modulaire en bois?

C’est avec plaisir que je me tiens à votre disposition:

Marc Fragnière
Chef de team Entreprise générale Suisse romande

marc.fragniere@renggli.swiss

Téléphone +41 26 460 30 34

Auteur

photo de Markus Gabriel
Markus Gabriel

Markus Gabriel est le propriétaire et directeur créatif de l'agence Angelink. Depuis des années, il écrit des textes pour le magazine client Renggli «Un oeil en coulisses» et le blog spécialisé.

Commentaires pour
«Les modules font école»

Commentaires (0)

Ecrivez un commentaire