La façade en bois, qui est un des éléments de l’enveloppe, protège le bâtiment. Elle aussi a besoin d’être protégée. Nous vous parlons ici des possibilités, en matière de conception et de construction, relatives à la protection contre les intempéries auxquelles une façade est directement exposée ainsi que des mesures que vous pouvez prendre, parallèlement à une bonne planification.

La lumière du soleil et les précipitations usent et fragilisent le matériau dont sont constitués les éléments extérieurs de la construction. Le côté nord est particulièrement soumis aux inflences climatiques. Il existe diverses possibilités liées à la conception et à la construction pour protéger les éléments extérieurs du bâtiment des intempéries et diminuer les effets que le soleil, la pluie et le vent peuvent avoir:

1. Les avant-toits et les avancées protègent la façade

Des solutions relatives à la construction, telles que les avant-toits et les auvents, permettent de bien protéger des intempéries la façade située en dessous. Même de petites saillies réduisent jusqu‘à une certaine hauteur les effets du soleil et de l’humidité due à la pluie.

L’Institut fédéral de recherches WSL, à Birmensdorf, avec son avant-toit
L’Institut fédéral de recherches WSL, à Birmensdorf, avec son avant-toit
Immeuble d’habitation avec un avant-toit, à Davos
Immeuble d’habitation avec un avant-toit, à Davos

2. Les balcons augmentent la surface habitable et servent en même temps de protection

Les balcons peuvent, comme les avant-toits, être conçus dans le but de protéger les façades à la fois du soleil et de la pluie. Nous vous conseillons de parler des détails, au début et à la fin du projet, avec des spécialistes et de leur en confier la conception.

Les longs immeubles des ports francs de Zurich et leurs balcons longeant les façades. Photo: Zeljko Gataric
Les longs immeubles des ports francs de Zurich et leurs balcons longeant les façades. Photo: Zeljko Gataric

3. Une bordure de toit pour protéger une enveloppe verticale

Les surfaces frontales (en position transversale par rapport aux fibres) des façades en bois devraient être protégées de la pluie et des éclaboussures. Nous conseillons donc de prévoir, lors de la conception et de la planification, en particulier pour les toits plats ainsi que pour la transition entre les étages, des capots fonctionnels sur la bordure du toit. La surface frontale du bois placé verticalement devrait en principe être protégée par une couverture en tôle.

Le lotissement Bornfeld à Olten avec une couverture en tôle et une enveloppe en bois verticale.
Le lotissement Bornfeld à Olten avec une couverture en tôle et une enveloppe en bois verticale.
Maison individuelle à Cham avec une protection en tôle sur la bordure du toit.
Maison individuelle à Cham avec une protection en tôle sur la bordure du toit.

4. Un écart permet d’éviter les éclaboussures sur une enveloppe en bois

Un écart par rapport au terrain et à l’élément de construction situé juste en dessous représente un avantage pour protéger une façade en bois des éclaboussures. C’est particulièrement important dans le cas d’une enveloppe verticale, la surface frontale du bois offrant un très haut degré de capillarité. Les éclaboussures sont alors absorbées par le bois comme par une éponge, ce qui peut causer des dommages et provoquer une décoloration. L’avantage avec une enveloppe horizontale, c’est que les lamelles du bas peuvent être remplacées.

Si l’écart recommandé ne peut pas être respecté, les capots peuvent être réalisés avec d’autres matériaux, du métal ou Eternit, par exemple.

Immeuble d'habitation «Holzhausen» avec un espace au niveau du sol.
Immeuble d'habitation «Holzhausen» avec un espace au niveau du sol.
Immeuble d’habitation à Rheinfelden avec une couverture en tôle d’Alucobond destinée à protéger le façade en bois des éclaboussures.
Immeuble d’habitation à Rheinfelden avec une couverture en tôle d’Alucobond destinée à protéger le façade en bois des éclaboussures.

5. Des pentes pour éviter l’eau stagnante

Il faut non seulement protéger la façade mais également la construction. Les formes de toits traditionnelles ont depuis toujours leur raison d’être et sont aussi utilisables dans l’architecture contemporaine. Plus l’eau peut s’écouler simplement, d’une façon contrôlée, par exemple avec des toits à un, deux ou quatre pans, plus les chutes d’eau et leurs conséquences peuvent être évitées.

L’Institut fédéral de recherches WSL à Birmensdorf et son toit à deux pans.
L’Institut fédéral de recherches WSL à Birmensdorf et son toit à deux pans.
Le restaurant OX de Klostermatte Engelberg  au toit asymétrique à deux pans.
Le restaurant OX de Klostermatte Engelberg au toit asymétrique à deux pans.

La précision dans l’exécution est indispensable

Une bonne création architecturale et une planification parfaite ne servent à rien si le bâtiment est mal construit. Il est recommandé, par exemple, de ne pas enfoncer complètement les moyens de liaison avec une machine, la solidité du bois variant d’une latte de l’enveloppe à l’autre. A vitesse d’injection égale, la profondeur de pénétration des moyens de liaison peut varier, ce qui entraîne des lésions lors du traitement de la surface du bois. Veillez à ce qu’un post-traitement manuel de la façade soit effectué pour garantir une meilleure qualité.

Un travail réalisé avec précision, par exemple lors du montage des lattes de la façade à l‘usine.
Un travail réalisé avec précision, par exemple lors du montage des lattes de la façade à l‘usine.

Un bon entretien pour une longue durée de vie

Une planification et une réalisation adéquates ne garantissent pas à elles seules la longévité et le bon état d’une façade, quel qu’en soit le type. Selon le projet et sa complexité, nous vous conseillons de définir avec des spécialistes un programme d’entretien et de le respecter. Une personne compétente devrait, en outre, contrôler régulièrement la façade. Détecter à temps des problèmes potentiels permet d’agir d’une manière préventive et d’éviter ainsi des frais et des désagréments.

Protéger le bois par des soins appropriés

Les soins apportés aux lamelles des façades sont une autre façon de protéger le bois. Nous en avons parlé en détail dans un précédent article:

Egalement intéressant

Commentaires pour
«C’est ainsi que vous pouvez protéger les façades en bois des influences climatiques»

Commentaires (0)

Ecrivez un commentaire