Cuisinière électrique ou à induction? Stores à lamelles ou volets roulants? On peut se poser le même genre de question à propos des modes de construction. Il y a toujours une raison pour choisir l’un ou l’autre. En tant que maître d’ouvrage et constructeur bois, je considère que les deux présentent des avantages, selon les situations. Je vais en parler ici d’une manière aussi neutre que possible.

Niveau de préfabrication

Le niveau de préfabrication est sensiblement plus élevé dans la construction bois. Le travail sur le chantier dépend ainsi moins des conditions atmosphériques et une plus grande partie de la fabrication se déroule dans des conditions optimales à l’usine. Une préfabrication plus importante nécessite toutefois un plus grand travail de planification et représente donc une phase de planification plus longue.

Un projet de construction en cours. A gauche, la partie réalisée avec un mode de construction bois où l’échafaudage a été retiré et à droite la construction massive. Là, l’échafaudage est encore en place.
On voit ici l’avancement des travaux: le sous-sol et le rez-de-chaussée ont été réalisés en même temps. Le premier étage et les combles allient la construction bois (à gauche) à la construction massive (à droite). Alors que l’extérieur est achevé depuis des semaines à gauche et que l’échafaudage a été retiré, l’échafaudage est encore en place à droite où la façade est en cours de réalisation. La partie gauche de la maison a été livrée en mars 2018 et la partie droite trois mois plus tard.
Une maison terminée. Construction bois à gauche et construction massive à droite.
On ne voit pas, avec cette maison terminée, de différence entre les modes de construction.

Le bois et l‘humidité

Une humidité permanente est néfaste pour le bois mais il n’y a pas de problème si le bois peut sécher durant la construction. La façon dont les détails sont traités est donc déterminante. Cela concerne notamment le socle, les raccordements des fenêtres et de la toiture ainsi que des éléments intérieurs tels que la douche etc. – en fait, tous les endroits où l’eau et une forte humidité peuvent apparaître.

La construction massive (ou en dur) et l‘humidité

Le degré d’humidité est un peu plus élevé dans une nouvelle construction massive à cause de la durée de construction plus longue, du vent et des conditions atmosphériques, du béton, du mortier et du crépi de fond qui sont tous préparés avec beaucoup d’eau. Les travaux avancent donc plus lentement étant donné qu’un temps de séchage plus long est nécessaire pour les sols, les parois et les plafonds avant que l’étape suivante puisse être abordée sans problème.

Epaisseur des parois et surface habitable

Avec la construction bois, les matériaux isolants sont intégrés dans la structure porteuse. Dans le cas de la construction massive, l’isolation est installée séparément. Par conséquent, des parois extérieures plus minces sont réalisables, avec une couche isolante de la même épaisseur, dans la construction bois. On peut ainsi disposer, dans des espaces de dimensions égales, de plus grandes surfaces habitables.

Epaisseur des plafonds et hauteur des bâtiments

Dans la construction bois, la surface portante et les installations sont habituellement séparées. En revanche, lorsqu’il s’agit de plafonds en béton, les installations sont généralement intégrées, ce qui permet souvent de réaliser des plafonds plus minces avec la construction massive – un avantage qui peut être décisif quand la hauteur des bâtiments est limitée, la hauteur sous plafond ne devant pas être réduite dans les pièces.

Protection contre le bruit et l’incendie

Malgré une opinion répandue, il n’y a pas de différence en matière de protection contre le bruit et contre l’incendie entre la construction bois et la construction massive. Un bâtiment doit, selon l’utilisation et la hauteur, correspondre aux prescriptions de protection incendie en vigueur, quel que soit le mode de construction choisi. Cela vaut aussi pour les mesures relatives à l’isolation acoustique. Les exigences accrues de la SIA concernant la protection contre le bruit se sont imposées dans la construction des appartements. On peut satisfaire à ces exigences avec les deux modes de construction.

Le bois et la durabilité

Chez nous, le bois est une matière première renouvelable. En outre, il absorbe le CO2 de l’atmosphère et le stocke durant des décennies. Les matériaux destinés à la construction massive ont en revanche un caractère limité. Le ciment, l’acier et les briques résultent d’une cuisson à très haute température. Le bilan écologique de la construction bois est de toute évidence meilleur que celui de la construction en dur.

Construction bois et construction massive: laquelle des deux est la plus chère ? 

Il faut avant tout savoir ce qu’on inclut dans les coûts. Selon une étude de l’EPFZ, l’exploitation et l’entretien durant l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment représentent 75% des coûts et la construction 25%. La façon dont on construit est donc plus importante que le mode de construction. Néanmoins, si on ne prend en considération que les coûts de construction, il est nécessaire de comparer des systèmes identiques. Ainsi, il ne faut pas comparer une façade ventilée à une façade compacte, des fenêtres en bois et métal à des fenêtres en PVC ou Minergie au MoPEC. Avec des éléments comparables, la construction bois est environ 2 à 4% plus chère que la construction massive. Cependant, grâce à la durée de construction plus courte, les appartements peuvent être loués plus rapidement. Cela ne diminue pas les coûts mais on obtient un rendement plus tôt! 

J’espère vous avoir quelque peu éclairés avec ces commentaires. Toutefois, c’est vous qui, au bout du compte, opterez pour la construction bois ou la construction massive en vous basant sur votre propre jugement.

D’autres questions relatives à la construction bois? 

Vous n’avez pas obtenu toutes les réponses souhaitées? Vous avez d’autres questions à poser? Contactez l’un de nos conseillers techniques responsables des projets:

A propos de l‘auteur

Guido Estermann a travaillé durant plus de dix ans dans différents départements de Renggli SA. Avant cela, il était maître d’oeuvre. Il travaille depuis 2018 pour la Banque Cantonale de Lucerne.

Portrait de Guido Estermann
Commentaires pour
«Construction bois vs construction massive: les avantages et inconvénients»

Commentaires (2)

    16.04.2019

    Levy

    Monsieur ,
    J'ai lu avec intérêt votre article .
    Sur une ancienne ruine est il possible de reconstruire un bâtiment en bois.
    Est il utile de tout démolir pour des bases plus sures ? il y a une question de permis de construire en fonction d'un cas ou de l'autre ?Le bien serait en France .
    merci de votre réponse .D.Lévy

    Bonjour Monsieur
    Merci pour votre intérêt que vous portez à notre blogue.
    Vous pouvez construire sur une ancienne fondation – le bois ayant moins de poids, il est avantageux dans ce genre de cas.
    Néanmoins, vous devez respecter la statique de la nouvelle construction.
    Nous vous conseillons de vous renseigner auprès d’un spécialiste.
    De même pour le droit et/ou le permis de construction.
    Meilleures salutations,
    Jeanine Troehler, Renggli SA

Ecrivez un commentaire