8900 mètres carrés de forêt font du bien à une ville obstruée comme Milan. C’est depuis 2014 la contribution apportée par les tours d’habitation Bosco Verticale – dans la verticalité, tout simplement.

Quelques 800 arbres et 20 000 arbustes poussent dans des bacs en béton, dont la profondeur n’est que d’un mètre trente, autour des deux immeubles. La résistance des chênes, noyers, hêtres, pruniers et parroties de Perse à des vents de 160 km / h a été préalablement testée dans une soufflerie. Cette façade «naturelle», dont les couleurs changent avec les saisons, n’est pas seulement belle mais améliore aussi le microclimat dans les appartements. Elle filtre les particules de poussière contenues dans l’air, produit de l’oxygène, protège de la chaleur, du froid et du bruit et permet de faire des économies d’énergie. Ce que l’on ne pouvait pas prévoir, c’est qu’elle évite aux occupants d’avoir le vertige et les débarrasse de l’acrophobie. Elle favorise en outre la biodiversité en ville en offrant un nouvel habitat aux insectes et aux oiseaux. Quatre fois par année, des jardiniers sont suspendus à des cordes et jouissent de la superbe vue en taillant toute cette végétation.

Bocco Verticale à Milan
Photo: Thomas Ledl_CC-by-sa 4.0
Bocco Verticale à Milan de près
Photo: Chris Barbalis_CC0 1.0
LieuMilan
ArchitectureBoeri Studio Partners: Stefano Boeri, Gianandrea Barreca et Giovanni La Varra
Maître d’ouvrageManfredi Catella
Développeur de projetsHines Italia srl
Concept d'architecture paysagèreLaura Gatti et Emanuela Borio en collaboration avec l’Université Milan et des chercheurs de l’institut de technologie de Karlsruhe
Superficie de la forêt10 000 m2
AffectationDeux tours avec 113 appartements luxueux
AchèvementContributions de la même série

Contributions de la même série

Conseil : Exposition «Grün am Bau», Zurich, jusqu’au 31.3.2019

Auteur

Markus Gabriel
Markus Gabriel

Il écrit les textes pour le magazine client Renggli «Un oeil en coulisses» depuis des années.

Commentaires pour
«Une forêt dans la maison»

Commentaires (0)

Ecrivez un commentaire