Le bois brûle. Les gens le savaient avant même d’être capables de construire des maisons – heureusement. Cela n’a pas changé. Le bois brûle encore aujourd’hui. Il est néanmoins possible de réaliser en Suisse des immeubles en bois. Qu’en est-il de la sécurité?

Les images de la charpente de Notre-Dame de Paris en train de brûler sont encore très présentes et on se demande si construire avec du bois va avec notre époque. Oui. C’est ce que pensent aussi bien les entreprises de construction bois que les experts de l’Association des établissements cantonaux d’assurance incendie (AEAI). En tant qu’organisation faîtière des assurances bâtiment, l’AEAI définit les normes suisses en matière de protection incendie. Avec les nouvelles normes, la construction bois a été placée en 2015 sur le même plan que d’autres modes de construction, comme la construction en béton armé, par exemple. Les normes suisses relatives à la protection incendie sont ainsi parmi les plus avant-gardistes d’Europe. On peut construire aujourd’hui, selon un concept standard, des bâtiments en bois allant jusqu’à 30 mètres de haut (env. 8 étages). Avec un concept particulier ayant trait à la protection incendie, il est possible d’envisager la construction d’immeubles en bois de 100 mètres.

C’est la résistance au feu qui est déterminante, pas l‘inflammabilité

Cette mise sur un pied d’égalité est due à une bonne raison: ce n’est pas l’inflammabilité d’un matériau qui est déterminante aujourd’hui lorsqu’il est question de protection incendie mais la résistance au feu d’une construction. C’est pourquoi on évalue d’abord la force portante d’une construction pour savoir à quel moment la structure s’effondrera. Le compartimentage coupe-feu est un autre facteur important. Il empêche la propagation du feu et de la fumée durant un laps de temps donné. En se basant sur les travaux de recherches intensifs et les tests effectués par des instituts, en Suisse et dans toute l’Europe, on calcule à présent très précisément la résistance au feu des différents matériaux de construction et de bâtiments entiers.

La sécurité des personnes et des animaux est essentielle

Les prescriptions de protection incendie ont pour but principal de garantir la sécurité des personnes et des animaux et de prévenir les incendies et les explosions ainsi que de freiner la propagation des flammes, de la chaleur et de la fumée. On ne pourra jamais empêcher les incendies de se déclarer mais il est possible, actuellement, quel que soit le mode de construction, de réaliser des bâtiments dont la résistance au feu permet aux personnes et aux animaux de quitter les lieux à temps et en toute sécurité.

Un plafond en bois de 14 centimètres résiste durant 60 minutes

Contrairement à beaucoup d’autres matériaux de construction, le bois se carbonise lors d’un incendie, ce qui est un avantage. La couche de charbon qui se forme protège le bois qui se trouve en dessous, ce qui diminue sensiblement la vitesse de combustion. Cette particularité donne tout son sens à la construction bois. Un plafond en bois de 14 centimètres d‘épaisseur, par exemple, résiste à l’action du feu durant 60 minutes.

La combustion est freinée par la carbonisation: le bois est protégé par la couche de charbon qui se forme.
Source: Institut d’ingénierie des structures, EPFZ

Une construction réalisée selon les règles est primordiale

Dans la construction bois, il faut attacher beaucoup d’importance non seulement au choix des éléments de construction mais également aux liens entre ces éléments. Les ingénieurs disposent, ici aussi, de divers détails normés et de bases de calculs. Une étroite collaboration entre les architectes et les planificateurs spécialisés en protection incendie permet aujourd‘hui de travailler sur des solutions relatives aux détails dès la phase de planification et de garantir la qualité durant toutes les étapes du travail de construction. Des projets de construction bois peuvent ainsi être planifiés, réalisés et exploités sans problème et en toute sécurité selon les exigences élevées liées aux normes de l’AEAI.

Construction bois visible à l’intérieur d’un immeuble de bureaux avec des chevrons, des piliers et un plafond en bois.
Une construction réalisée selon les règles est primordiale: exemple de construction bois correspondant aux hautes exigences de l’AEAI.

Ce développement est reconnu sur le marché. D’innombrables maisons sont actuellement conçues et réalisées avec du bois en Suisse et à l’étranger – d’une manière sûre, efficace et écologique.

Informations complémentaires

Nous avons réuni des vidéos et des liens importants ayant trait au bois et au feu:

Des questions concernant la protection incendie?

Contactez-nous et faites-nous part de votre demande concernant l‘ingénierie:

Téléphone +41 62 748 22 22 

Activer Javascript!

Nos prestations en matière d‘ingénierie

La prochaine étape

Désirez-vous en savoir plus sur nos prestations de services d'entreprise générale/totale pour les maîtres d'ouvrages ? Alors commandez ici notre documentation :

Commander la documentation

Souhaitez-vous en savoir plus sur nos prestations de services destinées aux architectes et planificateurs ? Alors commandez notre documentation :

Commander la documentation
Commentaires pour
«Le bois est aussi particulièrement résistant en cas d‘incendie»

Commentaires (0)

Ecrivez un commentaire